in

Planter ombre : tout ce que vous devez savoir !

Planter ombre

Des endroits à l’ombre que le soleil n’atteint pas sont nombreux dans un jardin. Ils sont souvent délaissés et non plantés à cause de ce problème, par peur que ces dernières meurent vu l’absence d’ensoleillement. Il est donc nécessaire de connaître les différents types de plantes adaptées à l’ombre ainsi que le traitement particulier devant leur être attribué. Que planter dans l’ombre ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Que doit-on savoir sur l’ombre et l’ensoleillement ?

En pleine nature, l’ombre est créée grâce à certains types d’arbres et de plantes tels que les plantes ligneuses, les grands arbres ainsi que les arbustes. Elle est également dictée par des rochers ou alors des mouvements de terrain. Cependant, dans un jardin, plusieurs ombres peuvent être engendrées par la construction ou les ligneux implantés.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les types d’ombres résultant d’une construction ne sont pas les mêmes que celles crées grâce à un grand arbre. Dans ce cas, afin de savoir quel type de plantes est adapté à cet endroit ombragé, le jardinier doit se baser sur certaines données qui jouent un grand rôle dans son choix, telles que la durée d’ensoleillement et le taux d’humidité du sol ainsi que son exposition.

Chaque lieu est caractérisé par un nombre précis d’heures d’ensoleillement. Par exemple, si ce dernier profite de plusieurs heures d’exposition aux rayons solaires, il est jugé comme étant un lieu ensoleillé. Généralement, le nombre d’heures nécessaire pour qu’il soit qualifié ainsi est de plus de 6 heures par jour. Contrairement à cela, si l’endroit n’est pas du tout exposé au soleil ou en reçoit très peu, il est qualifié comme endroit d’ombre. Également, si les heures d’ensoleillement durent entre 4 à 5 h, on le qualifie alors de mi-ombre.

Quel type de plantes est adapté à l’ombre

Le type de plantes à envisager est choisi en fonction de l’humidité du sol ainsi que l’ombre à laquelle il est exposé. Par exemple, dans le cas où le sol est humide ou plus ou moins frais et que son ombre est légère, des types de plantes particulières pourront très bien s’adapter, telles que les belles primevères japonaises, les sceaux de Salomon au doux parfum ainsi que les magnifiques hostas dont le feuillage est remarquable.

Dans des sols moins humides, d’autres plantes sont à conseiller telles que le géranium phaeum, les belles altières digitales ou encore les pervenche tapissantes.

L’ombre est parfaite pour certaines plantes nommées les fougères. Ces dernières sont caractérisées par leurs différentes formes, ondulées telles que les scolopendres ou alors plumeuses telles que les Polystichum setifirum.

Lorsque l’ombre est presque tout le temps présente, le froid ainsi que l’humidité augmentent dans cet endroit, pouvant ainsi causer des problèmes quand le climat est en lui même rude tel que le climat du nord de la France ou celui des montagnes. Cependant, dans les climats chauds, un oasis de fraîcheur durant la saison estivale donne la possibilité de protéger les plantes et les arbres contre les brûlures telles que la spirée, la deutzia, le groseillier fleuri ou même l’hortensia grimpant. Afin qu’elles préservent leur feuillage et que leur fleurs durent plus longtemps

Quelle est l’importance de l’orientation pour les plantes ?

Il existe un certain type de plantes très sensibles à l’oïdium. Ce dernier est un champignon qui apparaît lorsqu’il y a trop de chaleur et d’humidité. Il se présente sous la forme d’une poudre de couleur grise qui se développe sur les feuilles des plantes telles que les monardes, les phlox ou même les novae angliae. Afin de lui faire face, ces plantes doivent être placées en contact direct avec le soleil et bénéficier d’un arrosage soit le matin ou durant la journée. Ainsi, les feuilles mouillées pourront sécher plus vite.

L’exposition au soleil est également très importante pour les plantes ayant une sensibilité contre les gelées tardives. Dans le cas où elles sont placées à l’Est, elles sont exposées à l’ensoleillement très tôt. Ainsi, suite à cette amplitude trop marquée et rapide, les tissus ayant été gelés vont subir un réchauffement trop rapide et leurs cellules vont éclater.

Pour conclure, certaines plantes peuvent être placées dans l’ombre et s’y adaptent très bien, tandis que d’autres ne le supporteront pas. Il est donc conseillé de bien se renseigner avant de placer vos plantes.

Written by Yvan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

planter poivrons

Planter poivrons : découvrez les légumes pouvant s’associer

Planter mur maison

Planter mur maison : découvrez quels types choisir