in

Que planter au pied des tomates : suivez nos astuces !

planter tomate

Cueillies directement sur la tige, faciles à cultiver, à décorer, infiniment variées et très délicieuse : les tomates sont indispensables dans le potager ou dans le balcon ! D’Amérique Centrale, tant que le sol est fertile et l’endroit est ensoleillé, elles sont facile à cultiver. Les tomates sont très sensibles aux maladies, mais, elles peuvent les restreindre à la compagnie d’autres plantes qu’elles apprécient : c’est la technique du compagnonnage.

Que planter au pied des tomates ? Bonnes plantes d’accompagnement

Les plantes liées à la culture de la tomate qui favorisent la bonne croissance des tomates sont :

  • Le concombre ;
  • La ciboulette ;
  • Les carottes ;
  • Le chou ;
  • Le souci ;
  • L’ail ;
  • La laitue ;
  • Le basilic.

Le chou est un bon associé pour les tomates, car ces dernières peuvent repousser les altises, les herbes blanches et les mouches. Entre les plants de tomates, ils s’arrangent très bien comme cultures intermédiaires et seront récoltés avant que les tomates manquent de place. Et comme ça, le rendement sera meilleur.

L’œillet d’Inde (Tagetes) éparpillés sur les plates-bandes de tomates peut les protéger des mites et des nématodes. Ces petits vers peuvent endommager les racines des tomates. Le pédicelle libère des substances qui empêchent le développement de chenilles de nématodes dans les racines. D’autres plantes sont également des biocides, comme les soucis ou le cosmos, mais ils ont moins d’effets insecticides.

Le concombre (Cucumis sativus) recouvrant le sol autour des tomates sur pied, aide considérablement à augmenter le rendement.

La ciboulette, l’ail, le basilic et la petite sauge cultivée à la base de la tomate ont un effet assainissant sur le mildiou, un champignon qui souille les feuilles de la tomate avant qu’elle ne brunisse. Attendez-vous également à l’augmentation de la production.

Les épinards, la laitue, les carottes, les asperges et le sifang cultivés à côté des tomates offrent une meilleure efficience.

Que planter au pied des tomates ? Plantes éloignées des tomates

Les plantes de solanacées ne se mélangent pas avec des tomates, telles que les aubergines, les pommes de terre et les poivrons. Leur hostile commun est le mildiou, surtout en été humide.

Les pommes de terre infectées par ce champignon le transmettront sûrement aux tomates voisines. Le fenouil et la betterave n’aiment pas la présence de tomates, ce qui leur fait du bien.

Que planter au pied des tomates ? La méthode de plantation

Les tomates sont un légume d’été qui nécessitent d’absorber pleinement la lumière du soleil pour faire mûrir le fruit. Plantez les tomates dans un sol d’humus et gardez-le raisonnablement humide. Les sols avec trop d’azote réduiront la saveur du fruit et réduiront le rendement de la plante.

La plantation de tomates a lieu dans une terrine chaude et ensoleillée de février à avril : une portion de graines de tomates par petit pot de tourbe pressée. N’oubliez pas de très bien les arroser. Si vous ne souhaitez pas attendre, vous pouvez acheter des plants de tomates directement dans les pots.

De mars à mai, après que le dernier gel soit passé, quand ils ont 5-7 feuilles, veuillez transplanter ces plantes. Lors de la plantation, pensez à ajouter des tuteurs aux plants de tomates. Il est important de bien fixer la plante au tuteur, sans cela, les tiges peuvent se briser par vent fort ou pluie abondante, ce qui réduit considérablement le rendement. Cependant, ne serrez pas les bielles autour des tiges qui continueront de croître.

La tomate est parmi les légumes les plus aimés surtout pas les enfants. Idéalement, à l’automne, améliorez le sol avec de l’engrais, du compost ou du sang séché. Sinon, veuillez le faire lors de la plantation. Les pieds sont espacés de 60 cm et les rangées sont espacées de 80 cm. Piochez un trou et placez immédiatement des piquets en bois. Placez deux tas de compost ou de terreau au fond du creux, mettez le pied 3 cm sur le tas, puis ajoutez du compost ou du terreau, remettez-le dans le sol et enfoncez les pieds pour former un petit bol. Arrosez abondamment les tomates (quelques litres). Patientez jusqu’à que cette dernière monte un peu pour la soutenir. Dans un jardin éventé ou frais, fixez des séparations près des plants de tomates, qui diminueront la vitesse du vent et stockeront la lumière du soleil. Arrosez régulièrement quelques semaines après la plantation et utilisez la technique de compagnonnage pour activer la production davantage.

Written by Yvan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

arbre fruitier

Que planter au pied d’un arbre fruitier : les meilleures plantes

planter artichauts

Que planter à côté des artichauts : 5 conseils !